La vie à la crèche

Mains peintes

La Crèche reçoit 88 enfants de 10 semaines à 3 ans. Elle accueille majoritairement, régulièrement, des enfants de moins de 3 ans, et occasionnellement, pendant des temps périscolaires, des enfants de 1ère année d’école maternelle qui ont fréquenté la Crèche auparavant.

  • 1 section « bébés » : 20 enfants (de 10 semaines jusqu’à la marche)
  • 1 groupe « bébés petits »
  • 1 groupe « bébés moyens »
  • 2 sections Moyens-Grands : 22 enfants par section (de la marche à 2 ans)
  • 1 section Grands : 24 (2 ans à 3 ans et demi / entrée à l’école).

L’encadrement et l’animation pédagogique sont assurés par des professionnels qualifiés pour travailler auprès de jeunes enfants (Médecin, Infirmière puéricultrice, Éducatrice de Jeunes Enfants, Auxiliaire de Puériculture, CAP Petite Enfance, BEP Carrière Sanitaire et Sociale…).

ADAPTATION

La crèche aménage une semaine d’adaptation aux nouveaux venus afin de réduire la difficulté de séparation de l’enfant d’avec ses parents et inversement. D’où l’importance d’une personne de référence dont le rôle est de rassurer les parents et l’enfant en établissant une relation de confiance avec eux. Il ne s’agit pas de remplacer les parents, mais plutôt d’aider l’enfant à mieux supporter leur absence en respectant son rythme de vie et en favorisant son éveil et son développement

ACTIVITÉS

L’équipe pédagogique a pour rôle d’aider les enfants à grandir et à s’épanouir, par le biais de différentes activités ou le partage de moments de vie quotidienne et d’échanges individualisés.

Pour ce faire l’équipe pédagogique a élaboré un projet d’établissement qui inclut le projet social et le projet éducatif.

Pour les plus petits

Les plus jeunes posséderont un espace aménagé de tapis d’éveil, hochets… Celui-ci sera fermé de façon à leur offrir une grande liberté mais aussi une grande sécurité.

  • L’EVEIL SENSORIEL

La vue : couleurs, mobiles, décors muraux…
L’ouïe :
chansons, comptines, bruits familiers et séance d’éveil musical une fois par semaine.
Le toucher :
manipulation de matières différentes (livres, tapis d’éveil, bac de manipulation.)
L’odorat :
repas, produits de toilette
Le goût
: diversification alimentaire

  • LE DÉVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR

L’enfant doit se sentir en confiance et en sécurité pour acquérir un bon développement psychomoteur. Pour cela, plusieurs points ont leur importance :

–> aménager la salle pour que l’enfant puisse ramper et se mettre debout (coin bébé)
–> développer son adresse par des exercices de motricité (tunnel par exemple)
–> jeux de doigts pour la découverte du corps

Pour les plus grands

Les ENFANTS de MOINS de DEUX ANS

Leur journée est rythmée par quatre grands moments : le repas, le repos, les activités et l’hygiène

Le temps du déjeuner : 

Installés en petits groupes, séparés afin de permettre une attention particulière à ce moment de plaisir. Les menus sont envoyés aux parents par mail et affichés devant la section.

Le repas est adapté à l’âge des enfants et répond à leur besoin et à leurs habitudes alimentaires. En général, les repas sont servis sous forme de petits morceaux (de la purée est cependant proposée à ceux qui ne sont pas encore prêts). Les crudités sont servies avec une sauce au yaourt ou au fromage blanc. L’apprentissage de la cuillère doit se faire progressivement et en douceur. Ceux qui le souhaitent peuvent être assistés par un membre de l’équipe. L’eau est proposée à chaque repas et à la demande des enfants. Une atmosphère calme reste essentielle dans le bon déroulement des repas.

Le temps de repos :

Le sommeil, temps privilégié de l’enfant, s’effectue toujours dans la grande salle d’activités ou sont placés les lits de chaque enfant toujours à la même place avec un fond sonore permettant ainsi la relaxation. Sécurisés par les adultes et le doudou les enfants ne sont jamais laissés seuls pendant la sieste.

Les activités :

L’enfant a surtout besoin de se sentir accompagné dans ses découvertes et ses explorations. La présence rassurante de l’adulte se manifeste par des encouragements, des sourires et des gestes d’affection.

Un jour est consacré à la musique, deux jours à la motricité globale et 2 jours à la motricité fine.

Cependant, les jeux libres font partie intégrante de la vie de l’enfant et sont tout aussi importants que les activités dirigées (poupées, voitures, ballon, jeux de construction…). Ils permettent de laisser libre cours à l’imaginaire, à la créativité et aux jeux d’imitation.

Des activités manuelles seront prévues avec différents matériaux comme la peinture, le feutre, la craie, la pâte à modeler sur différents supports : feuille, carton, feutrine, en travail collectif ou individuel.

Ils trouveront également des puzzles, des collages.

La crèche propose un éveil musical et un éveil linguistique (anglais).
Ces activités, en plus de leur créativité, développent également leur coordination et la préhension tout en gardant un cadre ludique.

Le groupe de moyens sera composé d’enfants ayant acquis la marche depuis peu d’où l’intérêt des activités de motricité globale. Le plaisir de marcher s’accompagne très vite de celui d’explorer l’espace.

 La crèche propose un éveil musical et un éveil linguistique (anglais).
Ces activités, en plus de leur créativité, développent également leur coordination et la préhension tout en gardant un cadre ludique.

Les enfants de plus de 2 ans

L’équipe se doit d’accueillir parents et enfants de façon à ce que chacun trouve sa place au sein de la crèche et puisse y évoluer à son propre rythme. L’équipe offre aux enfants la possibilité de multiplier leurs expériences motrices, sensorielles et intellectuelles afin d’accroître leurs capacités. L’enfant qui arrive dans la section des grands a acquis la marche, même si l’équilibre est encore précaire. Il mange seul, accède à la propreté, au déshabillage puis à l’habillage et s’enrichit en vocabulaire. 

Les activités (motricité fine ou motricité globale) proposées ont pour but de lui permettre de découvrir et d’expérimenter par lui-même et à son rythme le monde qui l’entoure. L’adulte a un rôle d’accompagnant.

Deux types d’activité sont proposés : 

Motricité fine : elle permet d’améliorer la coordination des mouvements, d’affiner les gestes et de mieux connaître l’utilisation des outils. Ces améliorations sont atteintes grâce aux activités de manipulation, de construction, de modelage, de déchirage, de collage… Ces activités sont associées à des activités sensorielles mettant en valeur :

  • L’ouïe par une séance d’éveil musical une fois par semaine. Les chants et diverses activités spécifiques permettant d’utiliser et de développer ce sens.

  • L’odorat par l’odeur des repas, de l’herbe, de la forêt au cours des sorties

  • Le toucher par l’eau (chaude ou froide pendant la toilette) et différentes matières à découvrir avec les mains, le visage, ou en marchant pieds nus.

  • Le goût Une sortie à la boulangerie est organisée une fois par an, afin d’observer la fabrication du pain, de toucher les matières…

Les activités avec consigne apprennent à l’enfant à se concentrer afin de reproduire la consigne. Cependant, il n’y a aucune obligation de résultat; ce qui compte avant tout, c’est la participation de l’enfant.

Motricité globale : Dans cette section, les enfants ont déjà acquis une certaine autonomie motrice.  « Le corps est à la fois cause, condition et moyen de développement » Pourtant ils ont encore des difficultés dans ce domaine (connaissance incomplète du schéma corporel, équilibre mal maîtrisé…) Les activités de motricité globale sont donc nécessaires afin d’affirmer la marche, d’assurer l’équilibre et d’accroître les capacités motrices de l’enfant. Les enfants auront à leur disposition du gros matériel de motricité (tapis, toboggan, gros ballon…) ce qui leur apprendra à se situer dans l’espace et par rapport aux autres.

La section des grands sera la dernière année à la crèche avant l’entrée à l’école maternelle. Petit à petit, nous aidons les enfants à se préparer à cette nouvelle aventure.
La socialisation est l’apprentissage de la vie en groupe avec le respect des rythmes et rites de la structure, par exemple:

  • accepter les règles de la vie en groupe : partage, attente…

  • encourager les gestes d’approche des uns envers les autres

  • accepter les rites et rythmes de la section : repas, siestes, changes, doudou dans le casier, habillage, déshabillage…

Les relations de la vie de groupe sont favorisées par la mise en place de coins d’imitation (coin dînette, coin voiture..) et des activités motrices suivies de retour au calme.
L’enrichissement du langage : « Le langage ne s’enseigne pas, on le sait, il se construit par un effort personnel et permanent de l’enfant, qui discrimine, dans les modèles adultes, les mots nécessaires à l’expression de ses désirs ».
L’enfant acquiert le langage par imitation des adultes ; cette acquisition se fait donc tout au long de la journée. Il est donc important que l’adulte mette des mots sur chaque action, sur les objets manipulés…. Certaines activités peuvent être stimulantes : coins jeu, comptines, livres…

PROPRETÉ & CHANGES

Le change est un moment individualisé. Il s’effectue en fonction des besoins de l’enfant. Il y a des lieux distincts pour les plus grands et pour les plus petits.

Le change des bébés :
C’est un moment privilégié pour parler au bébé, lui chanter une chanson, le rassurer.
Nous nous situons dans une relation d’échange. Nous prévenons le bébé lorsqu’on
l’emmène pour le changer. Nous serons attentifs au confort du bébé, aux techniques de sécurité qui consistent à ne  pas lâcher l’enfant etc… Nous respecterons le protocole d’hygiène. Nous procéderons au lavage du nez si l’enfant est encombré.

Pour les plus grands, le lieu du change est à proximité des toilettes pour faciliter l’apprentissage de la propreté. Très vite on proposera le pot à l’enfant sans l’y obliger car chacun est à son rythme.
Lorsque l’enfant l’acceptera, on pourra lui proposer les toilettes. L’apprentissage de la propreté jusqu’à l’acquisition de celle-ci, doit aller dans le même sens que la famille. Parfois l’enfant va au pot depuis longtemps à la maison mais pas à la crèche. Quelque fois c’est l’inverse. Tout cela doit être retransmis aux parents. Nous devons échanger à ce sujet.

Dans tous les cas nous respecterons le rythme de l’enfant, fonction de sa maturité.
Il est important de repérer dans le discours des parents les enjeux relationnels
autour du sujet de la propreté.

 

REPAS & ALIMENTATION

Le critère qualité en priorité

Nous choisissons nos produits en fonction de leur qualité. Chaque jour, les repas sont préparés à base de produits frais et de qualité. Les menus sont variés, équilibrés et adaptés aux besoins nutritionnels du jeune enfant.

Le moment du repas est un moment convivial durant lequel sont favorisés le plaisir, l’éveil et la découverte pour les enfants

Vous pouvez retrouver les menus de la semaine affichés à la crèche

MALADIES

Un pédiatre est affecté à la crèche. Il assure une visite qui confirme l’admission ainsi que des visites régulières de prévention.

Nous comptons beaucoup sur les parents pour nous communiquer les informations permettant une surveillance rigoureuse de leur bébé (fièvre, diarrhée, boutons, érythème fessier, chute…). Un cahier de liaison permet d’y noter tous ces changements.

La réalisation de ce travail est uniquement possible dans le cadre d’une équipe soudée, en collaboration étroite avec les parents. Nous insistons beaucoup sur l’esprit de famille qui doit régner dans la maison. Les rapports entre le personnel et les parents sont primordiaux pour que l’enfant se sente en sécurité et rassuré.